UN PREMIER RENDEZ-VOUS

Mis à jour : juil. 18

Je me suis inscrite à un site de rencontres, alors il faut jouer le jeu. Après quelques jours de magasinage je prends contact pour vrai : rencontre il y aura. Je m’y prépare mentalement. Je me rassure, je banalise un peu, je me dis que ce sera une bonne occasion de pratiquer l'art de converser… Il faudrait penser à des sujets, à des questions … Et du côté émotionnel tu te prépares comment? Bah, on verra bien.


Et la rencontre se produit.

Et je voudrais être ailleurs.

Ouf! Je me désabonne dès mon retour! Cette méthode de matching ne me convient pas du tout.


OK. What’s next? Je m’oblige à un peu d’introspection. Je titre la page de blogue : pourquoi déjà je veux être en couple? La page restera vide pendant plusieurs jours, changera de titre, et finira en queue de poisson.



La réalité c'est que, si un repas en bonne compagnie me comble, si les conversations effervescentes à quatre ou six autour d’une table m'enchantent, je regagne avec plaisir mon cocon de célibataire. Alors pourquoi déjà le couple ? Pour être aimée. Pour me réparer en étant aimée. Et pour les projets à deux. Je sais bien que ce serait plus élégant de dire j’ai envie d’aimer, de combler, de chérir l'être aimé. La réalité est ailleurs. Je sais mal montrer que j’aime. Je sais mal aimer tout court. Je voudrais l'élu capable de passer outre cet aléa. Qu’il sache m’écouter sans me conseiller. Qu’il sache avoir confiance parce qu’il est sûr de lui. Et que, parce qu’il est sûr de lui, il n’ait pas besoin de preuves d'amour.


Allons, refermons tout ça, trop de boulot cette introspection! Je vous laisse sur cette belle utopie du philosophe Alain:

« C’est peu de prendre les êtres comme ils sont, et il faut toujours en venir là ; mais les vouloir comme ils sont, voilà l’amour vrai. »


TO DO : Cadeau de moi à moi: me prendre comme je suis, me vouloir comme je suis. Accepter et aimer cette fille qui se démène pour mener une vie qui a du sens.